< Retour à la liste

04/20/20

Rencontrez Daniel Ilabaca, athlète freeride Rollerblade

Rencontrez Daniel Ilabaca, athlète freeride Rollerblade®, également sacrément doué avec des baskets aux pieds. Daniel est un globe-trotter bien connu pour ses cascade en parkour. Il possède une incroyable capacité à se déplacer et à interpréter les espaces ouverts avec et sans rollers. Il est temps d’aller parler avec Daniel.

Daniel nous te connaissons grâce à la série « Freeskating Meets Parkour » qui a été filmé avec Danny. Comment as-tu développé tes compétences à la base ?

D’aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été physiquement actif, je n’ai jamais cessé de rebondir sur un mur tout en allant à l'épicerie avec ma mère ! Ce qui n'a pas aidé non plus, c’est que j'étais un peu trop jeune pour jouer avec mes deux frères aînés dans la rue quand nous étions enfants. Cela a certainement rajouté à mon ardent désir de vouloir sortir des limites fixées par mon père !

Mes frères aînés ont commencé le roller en ligne au début des années 90 et je me souviens encore être allé en ville une fois pour découvrir que mes parents avaient acheté une paire de rollers agressifs pour mon frère Chris et en pleurer !

Finalement, après un peu de D.I.Y, mon frère aîné Nathan m'a conçu une nouvelle paire de rollers non agressifs – des rollers agressifs fabriqués à partir de patins de loisirs enfants en vissant une plaque de grind sur le côté et un H-bloc au milieu. Il possède un talent pour faire quelque chose à partir de rien ! Pour terminer sur ce chapitre, mes journées de roller en ligne consistaient à broyer l'échelle de mon père dans le jardin et à aller au @Rampworx tous les deux jours !

La petite histoire dans la grande, j'ai découvert plus tard et plus en profondeur le Parkour quand j'ai vu les Français sauter sur les toits pour une émission de télévision appelée « Ripley's croyez-le ou non ». J’ai assimilé rapidement 20 ans de Parkour, parcourant le monde, enseignant et travaillant sur des films. On m'a demandé d'être directeur de la photographie pour une publicité à Kiev en Ukraine en 2017 ainsi que pour un clip de hockey sur glace pour Eurosport. Au moment où j'ai touché la glace, j'ai ravivé une flamme dans mon cœur en réalisant à quel point le patinage en ligne me manquait.

Dès que je suis rentré à la maison, je suis allé sur le net et j'ai commencé à faire des recherches sur freeskate avec une seule pensée en tête, aller le plus vite possible ! Peu de temps après, j’ai acheté une paire de Twister 80 et j’ai étudié quelques vidéos de Danny Aldridge, et j'étais dehors ! C'est absolument incroyable de recommencer avec ce qui est maintenant une nouvelle perspective sur la façon de se mouvoir dans travers les espaces ouverts de mes années parkour. J'ai découvert avec un émerveillement enfantin que les possibilités étaient infinies.

 

Il ya beaucoup de similitudes être entre le freeskating et le parkour. Comment cela affecte la façon dont tu te déplaces lors de la pratique de tes sports ?

 

Parkour et freeskating sont faits l’un pour l'autre à mon avis, et c'est mon objectif au cours des prochaines années de le mettre dans l'esprit de tous ceux qui pratiquent le parkour. Tout devient de plus en plus électrique ces jours-ci : le freeskating est certainement quelque chose que je recommande pour les déplacements, et qui plus est, c’est excellent pour développer les muscles des jambes.

 

Toi et Danny, vous formez une grande équipe. Nous avons publié deux séquences vidéo de Danny et Danny « Freeskating  Meets Parkour ». La partie 1 est tournée à Barcelone. Comment avez-vous eu cette idée de vidéo ?

 

Après nous être procuré le Twister 80s et l’avoir testé dans les rues, il n'a pas fallu longtemps pour que le Twister x s’impose sur le marché. Je suis un grand fan de design, j'ai juste été honnête et notifié comment ces rollers étaient géniaux. Plus tard, il y a eu de nombreuses discussions lorsque j'ai commencé à partager mon voyage avec l’équipe Rollerblade® avec un intérêt commun. Vu le côté réceptif de la société et mon enthousiasme pour le roller inline, il n'a pas fallu longtemps avant que j'entame des pourparlers avec Danny sur l'idée de nous réunir pour faire quelque chose. Cela a commencé plus tard par d'une invitation à Barcelone pour rencontrer Danny pour un week-end d'exploration ! C'est ainsi que ça s’est passé, Danny et Danny partie 1 !

 

Le deuxième « Freeskating Meets Parkour » est filmé à Londres où vous avez vécu pendant quelquesannées. Autre que le location, en quoi était-ce différent de la première vidéo ?

 

Parcourir les rues de Londres pour la partie 2 de Danny et Danny, c’était incroyable. Ce fut une excellente occasion de montrer à Monsieur Aldridge plus en détail la façon dont je perçois l'environnement à partir de mon expérience dans le parkour. Et pourtant, nous n'avons jamais exploré de places de parkour célèbres.

Nous avons certainement partagé de notre temps ensemble ! Personnellement, je ne voulais pas qu'on se limite à lui montrer le monde d’où je viens mais, comme à Barcelone, je voulais explorer avec un nouveau regard ensemble. J'ai donc fait mes recherches sur l'architecture dite « brutaliste » dans et autour de Londres, l’idéal pour le parkour et je suis tombé sur un endroit vraiment intéressant que nous avons exploré plus tard.

Malheureusement, le premier jour sur les trois que nous avions, j'ai salement meurtri mon talon en faisant un dive catpass (terminologie du parkour) ! Cela m'a gêné sur le reste du tournage, je pouvais à peine faire ce que je voulais. Outre ce revers, nous avons réussi à terminer notre week-end d'exploration dans Londres avec quelques grands souvenirs et des séquences intéressantes.

 

Faisons quelques maths... Y aura-t-il un nouvel épisode avec Danny et Danny bientôt ?

 

Oui, c'est dans les tuyaux, Partie 3 de la série ! Je tiens à dire qu’on a pleins d’idées pour celui-ci comme je l'ai mentionné plus tôt. Je ne veux rien de plus que d’inspirant les athlètes parkour à considérer le roller inline comme une extension de ce qu'ils aiment déjà et qu’ils expérimentent. Il ya des rumeurs sur l'invitation de plus d'athlètes du monde du parkour. Des trucs excitants !

Certains qui sont confirmés en roller inline et d'autres qui l'essayent pour la première fois, personnellement, je suis vraiment intéressé de voir ce qui va en sortir. Comment les praticiens du parkour peuvent-ils s'adapter?  Ce sera sans doute un week-end intense plein de bonnes vibrations. Vous devrez attendre pour le voir !

Suivez Daniel sur Instagram
Stuntcameracrew WEB
Video: Phill Graaf

 

VIDEO

FOLLOW US

@ROLLERBLADE

SKATE SMART:

KNOW YOUR SKILL LEVEL AND SKATING CONDITIONS

FOLLOW US ON

ROLLERBLADE EST UNE DIVISION DU GROUPE TECNICA S.P.A.
Société soumise à la direction et à la coordination de Sintesi Holding S.r.L.
Basé à Giavera del Montello (TV) - Via Fante d’Italia n. 56 | Capital social € 25.000.000,00 entièrement libéré
Société enregistrée sous le no. 78175 R.E.A. de Trévise. | Registre du commerce et code fiscal 00195810262